Métier du bois : quel est le rôle d’un Layatier ?

À l’ère du numérique, de nombreux métiers apparaissent petit à petit tels que le cloud computing (gestion des données et stockage), cybersécurité, community manager, etc. À côté de cela, de nombreux métiers commencent à disparaitre ou évoluent en fonction de la demande. C’est le cas pour le métier de layetier. Ce dernier dont le nom a presque été oublié reste présent dans l’ouvrage du bois, mais devient assez rare.

Le métier de layetier, c’est quoi ?

Le rôle d’un layetier consiste à fabriquer des coffres et des caisses en bois à des fins d’emballage. Son travail est souvent associé avec celui du malletier. Ce dernier a pour objectif de confectionner des malles de voyage à l’aide de nombreux matériaux tels que le cuire, le métal, ou le bois. Lors de la confection d’une malle par exemple, le layetier a pour tache de clouer sur le couvercle de cette dernière des liteaux en bois. La fixation de ces liteaux ne nécessite pas de nœuds et devra être identique au bois utilisé pour la fabrication de la malle.

L’apparition du métier de layetier

Autre fois, il existait de nombreuses enseignes en tant que layetier. Ce métier était presque identique à celui du menuisier. Actuellement, ce métier existe toujours en tant qu’emballeur spécialisé. Il consiste à créer des créer des caisses en bois sous forme d’emballage afin de protéger les œuvres des artistes afin de les transporter. Pour rappel, le terme layettes était autrefois le terme utilisé pour les petits meubles munis de nombreux tiroirs (environs 2 à 150 tiroirs) utilisés pour le rangement. Ces tiroirs s’utilisaient pour ranger des vêtements, des documents ou pour l’archive chez le notaire.

Emploi et débouchés en tant que layetier actuellement

Le secteur économique actuel de la malterie est en étroite collaboration avec celui de la maroquinerie. Ce dernier, selon l’Observatoire des métiers possède près de 430 entreprises en activité. La plupart d’entre elles réalisent des produits uniques tandis que d’autres conçoivent des produits en sous-traitance avec des grandes entreprises dans le secteur du luxe. Pour ceux qui envisagent de devenir layetiers, sachez qu’il n’existe pas de cursus dédiés pour ce secteur. Par contre, vous pouvez suivre une formation dans la maroquinerie ou dans la menuiserie pour enfin vous spécialiser dans le domaine dans une entreprise. Il existe également des écoles proposant des parcours sur la manufacture de malle ou sur la restauration et la conservation des malles anciennes.

Quels sont les avantages des lunettes en bois ?
Quel type de bois peut-on mettre à l’extérieur ?